Dans quels secteurs économiques ?

De nombreux secteurs professionnels d’insertion sont ouverts pour des fonctions de niveau cadre :

  • de recherche (universitaire, publique et privée)
  • en milieux industriels pour des fonctions métiers diverses : production, assurance qualité, contrôle et sécurité, recherches et développement, gestion de projets dans le secteur agro-alimentaire, dans le secteur de la restauration collective ou de la grande distribution, dans le secteur de l’environnement avec le traitement et valorisation des déchets, de l’eau, des sites et sols pollués ainsi que dans le domaine des biotechnologies (industrie agro-alimentaire, pharmaceutique, diagnostique, chimique, cosmétologique…). Le tissu industriel régional, national et international: biotechnologies (Lactalis, Danone, Bongrain) et environnement (Véolia, Nestlé Water, Adria, Suez, Bayer) sont notamment à l’appui de cette formation.

Le niveau de formation associé à ces secteurs de débouchés concerne le niveau master (Bac+5) ainsi que celui du doctorat (Bac+8) sur lequel débouchent les spécialités de la formation.

Selon les spécialités suivies, de fortes expertises sont acquises dans des domaines comme :

  •  l’assurance-qualité, les procédés alimentaires, la fonctionnalité des aliments, le conditionnement/emballage
  •  la communication marketing en agro-alimentaire en tant qu’expert-relais des grands messages nutritionnels des pouvoirs publics
  •  les aspects les plus fondamentaux des micro-organismes (génétique, génomique, évolution, physiologie), leurs fonctions dans les écosystèmes complexes (sols, eaux, organismes hôtes) et leurs exploitations dans les biotechnologies (industrie pharmaceutique, agroalimentaire, cosmétologie et environnement).