Microbiologie Environnementale et Sanitaire (MES)

Les objectifs de la spécialité « Microbiologie Environnementale et Sanitaire » sont de spécialiser des étudiants possédant de solides compétences en microbiologie, acquises notamment dans le cadre de la première année, vers les métiers liée à la microbiologie de l’environnement. Le secteur principal d’insertion visé est celui des industries de l’eau et de la biodépollution mais aussi tous les organismes publics ou privés de contrôle de l’eau et de l’environnement. Les principaux objectifs de la spécialité sont donc multiples

  • fournir une formation de haut niveau adossée à la recherche. L’implication de différents laboratoires de recherche au sein de l’équipe pédagogique permet des enseignements intégrant les plus récents développements conceptuels et méthodologiques dans le domaine de la microbiologie de l’environnement. Ces développements concernent en particulier la détection de polluants (indicateurs de pollution, développement de biosenseurs), de l’identification de microorganismes (outils moléculaires), des procédés de traitement et de la compréhension de la réactivité de systèmes organisés (biofilms). Ces notions sont incontournables dans les industries du traitement des eaux ou de biodepollution et des industries agro-alimentaires en générales (eaux embouteillées, maîtrise des fluides et de l’environnement),
  • fournir une formation spécifique aux métiers de l’eau et du traitement (eaux et sols). Les enseignements proposés abordent donc les aspects de démarche qualité et de gestion des risques complétés par les aspects plus spécifiques liés au domaine environnementale notamment dans le domaine normatif.
  • Développer la connaissance des laboratoires universitaires  ou des industries en fonction du projet professionnel (suivi pour la recherche des stages et stage proprement dit).

Voir les UE proposées et leur contenu :

MESFiche UE_MES